Le dividende universel face aux théories monétaires ‘hétérodoxes’

Le dividende universel face aux théories monétaires ‘hétérodoxes’

Quelle est le positionnement du dividende universel et de la Théorie relative de la monnaie par rapport aux autres courants de pensées économiques ? Comme nous allons le voir, le dividende universel emprunte à d’autres courants certaines thèses, postulats, mais en rejette d’autres pour en faire un synthèse réellement hétérodoxe… mais non dénué de racines idéologiques.

Le 31 décembre dernier, The Economist consacrait un riche papier sur les « révolutionnaires marginaux » ou les nouveaux courants de pensée monétaire qui ont émergé dans le débat économique grâce aux blogs et à internet en général. The Economist fait référence à trois théories monétaires ayant un écho auprès des économistes plus « mainstream » : les néo-chartalistes, les autrichiens, ainsi que les « monétaristes de marché » [ « market monetarists » en anglais dans le texte]. J’aimerais profiter de cette belle synthèse pour essayer de positionner la Théorie Relative de la Monnaie (TRM) dans ce débat. Nous verrons ainsi en quoi la TRM se nourrit de ces autres approches pour en faire la synthèse.

Précisons néanmoins d’emblée que tout ce qui sera dit dans cet article ne reflète que mon interprétation propre de toutes les théories monétaires su-citées (dividende universel compris). Je peux me tromper…

Une théorie « moderne » : plus de relance budgétaire !

>>> Source & Suite sur : http://www.tetedequenelle.fr/2012/02/dividende-universel-trm-theorie-monetaire-heterodoxe/