Cycle non-symétrique

Cycle non-symétrique

La Théorie Relative de la Monnaie met en évidence le fait que les hommes ne peuvent pas naître et demeurer libres et égaux en droit si, en des temps déterminés, les hommes vivants à ce moment là, se donnent le pouvoir de création monétaire, tandis qu’en des temps ultérieurs, leurs successeurs dans l’espace économiques se voient privés de ce même pouvoir, privilégiant ainsi les choix économiques exclusifs de leurs prédécesseurs.

Et la TRM insiste sur le fait que ce type de fonctionnement des économies humaines, impliquera que, de temps de vie humain en temps de vie humain, de 80 ans en 80 ans, l’asymétrie illégitime ainsi générée sera source de cycles bafouant les libertés individuelles. Ceci étant source et cause d’insurrections, révolutions et guerres.

Olivier Berruyer (qui publie sous cc by-nc-nd) vient de publier dans un de ses derniers posts « les inégalités de revenus aux USA » un graphique long terme, qu’un relativiste (un tenant de la TRM) devrait pouvoir analyser très rapidement au vu de la négation des libertés. Aussi je l’illustre ici selon ce qui est expliqué :

Illustration TRM des cycles de durée de vie humaine

Illustration TRM des cycles de durée de vie humaine cc by-nc-nd Olivier Berruyer / cc by www.creationmonetaire.info

Ce qu’il faut bien comprendre ici, c’est que ce cycle n’a pas lieu d’être en lui-même. Il est causal dans la mesure où, les hommes n’ayant pas compris la cause du cycle (le pouvoir illégitime que les hommes d’un temps « t » s’approprient et exercent sur les hommes du temps « t+dt »), alors l’action d’un moment influe sur le déroulement des moments suivants, tout comme marcher au pas sur un pont fera s’écrouler le pont par résonance. Parce que les pas, à une fréquence déterminée rajoutent de l’énergie à l’oscillation comme on le fait avec une balançoire.

Mais les hommes ayant vu et compris la causalité ici présentée, comprennent que la cause est la création monétaire illégitime dans l’espace-temps des uns(x,y,t) sur les autres(x+dx, y+dy,t+dt), développent et adoptent un système monétaire libre. Dès lors au lieu de marcher au pas sur le pont, les hommes marchant tous à leur propre rythme, ils brisent la cadence synchronisée, et la troupe passe sans que le pont n’oscille.

A un instant « t » donné, quelle est donc le profil de la troupe ?!